Navigation

Organisation

La réussite du PNR 76 dépend de plusieurs acteurs.

​Le comité de direction est responsable de la mise en œuvre, qui passe par la sélection des projets, l'assurance de la qualité scientifique et la publication de la synthèse du programme.

Le manager du programme et le président du comité de direction assurent la direction opérationnelle. La personne chargée du transfert de connaissances veille à faire circuler les résultats de la recherche entre les différents groupes d’intérêt. Le représentant de l'administration fédérale fait part de son point de vue au comité de direction et communique les connaissances au sein de l'administration.

Le Conseil national de la recherche assume la responsabilité finale du PNR. La déléguée du Conseil de la recherche assure la liaison entre le Conseil de la recherche et le comité de direction.

Membres du comité de direction

  • Pr Alexander Grob, chaire de psychologie du développement et de la personnalité, Faculté de psychologie, Université de Bâle (président)
  • Pr Vincent Barras, Institut des humanités en médecine, CHUV et Faculté de biologie et médecine, Université de Lausanne
  • Pr Monika Bobbert, Seminar für Moraltheologie, Katholisch-Theologische Fakultät, Westfälische Wilhelms-Universität Münster
  • Pr Christoph Häfeli, conseiller juridique des autorités de protection de l’enfant et de l’adulte
  • Pr René Knüsel, Institut des sciences sociales, Faculté des sciences sociales et politiques, Université de Lausanne
  • Pr Martin Lengwiler, Département d’histoire, Faculté de philosophie et d’histoire, Université de Bâle, vice-président CIE internements administratifs
  • Pr Alexandra Jungo, chaire de droit civil, Faculté de droit, Université de Fribourg
  • Pr emeritus Annegret Wigger, Institut du travail social, HES Saint-Gall

Déléguée de la division Programmes du Conseil national de la recherche

  • Pr Regina Aebi-Müller, chaire de droit privé et de droit privé comparé, Faculté de droit, Université de Lucerne

Représentant de l’administration fédérale suisse

  • Pr emeritus Luzius Mader, ancien directeur suppléant de l’Office fédéral de la justice, délégué aux victimes de mesures de coercition à des fins d’assistance et président de la Table ronde

Responsable du transfert de connaissances

  • Dominik Büchel, advocacy ag, communication and consulting, Bâle
  • D. Frauke Sassnick, Sassnick Spohn GmbH Büro für Soziales, Bildung & Gesundheit, Winterthour

Manager du programme

  • Dr Stephanie Schönholzer, Fonds national suisse, Berne
     

Plus d’informations sur ce contenu